Bouaké subit-elle toujours le sort?

14-05-2017-08-56bouake, dispersion 2.jpg
Centre ville: près de la gare routière, BOUAKE

Tous fûmes surpris quand Bouaké, deuxième grande ville du pays faisait le théâtre de cette ridicule guerre  qu’a connu la Côte d’Ivoire en cette date que j’appelle la “date du cauchemar” (19 septembre 2002).

Oui Bouaké en a souffert, même si n’étant pas la seule ville du pays à être touchée par cette ridicule crise militaro-politique, elle fut la ville dont la réputation a été la plus écorchée aux yeux de tous lors de cette sombre période. Cependant,subit-elle encore le même sort aujourd’hui?

Hé bien je dirai oui et non! Si cela vous paraît flou, je vous donne les raisons pour le oui et le non.OK je m’explique.

Il est clair que depuis la fin de la crise ivoirienne, cette ville auparavant reconnue comme la deuxième économie du pays grâce à ses usines est vu du mauvais œil par bon nombre de citoyens ivoiriens, africains voire le monde entier. Cela avec des arguments de tout genre comme j’entendis certains passants à la gare UTB d’Adjamé à Abidjan dire: << Bouaké est la ville des rebelles>>; << A Bouaké il n’y a pas de sécurité, on viole,on vole , on tue à tout moment>>; <<Je peux jamais dormir à Bouaké, jamais de la vie!>>; <<Je retournerai plus jamais la-bàs>>. En fait, les raisons de telles affirmations sont bien fondées car nul ne prendrait de décision sans une réponse au “WHY?”, chacun en a souffert d’une manière ou d’une autre de cette terrible guerre et beaucoup de blessures furent causées. Plus jamais ça!

Non, parce que Bouaké renaît, s’est reconstruit et est en marche!

Conscient du fait que la deuxième grande ville du pays n’est pas la maison hantée ni le carrefour abandonné, Bouaké a aujourd’hui à sa tête des dirigeants capables de mener à bien des projets pour le bien être de la population sans oublier l’Etat et les différents accords de paix et de réconciliation signés. Répondons au “WHY?”:

  • Bouaké accueille chaque jour une masse de personnes venant d’autres villes locales ou étrangères.
  • Le centre commercial, les marchés tels que le grand marché, le marché du Quartier Kôkô s’inondent de monde. De nombreux super marchés et supérettes ont également ouvert( SOCOCE, BON PRIX…).
  • L’ambiance est bonne avec les super maquis et Hôtels des quartiers Ahougnanssou, Air France, Commerce Ville neuve, Nimbo sans oublier la place de la paix ou promenade Orange un lieu paisible qui accueille qui souhaite déstresser après le boulot.

    pix_1501298060e031420_1
    Promenade ORANGE au quartier Air France, BOUAKE
  • Bouaké a en son sein un nouveau stade dénommé Stade de la paix. Nos dignes ambassadeurs de Football y disputent des matchs importants.
  • Les compagnies de transport exercent librement depuis 2010.
  • La présence des taxis moto beaucoup critiqués mais qui concourent à la fluidité du transport en plus des taxis voitures.
  • De nombreuses écoles, lycées fonctionnent sans oublier l’Université qui accueille des milliers d’étudiants ainsi que les collèges et grandes écoles qui foisonnent dans la capitale de la paix.
  • Les casernes militaires ont désormais un sens pour nos forces et le CCDO opère 24H/24 comme à Abidjan.

Diverses atouts s’y trouvent la liste est longue.Retenons tout simplement que Bouaké est désormais là où il fait bon vivre et non le lieu permanent de l’atrocité. We love Bouaké!

Toi qui me lis, que penses tu aujourd’hui de Bouaké? Donnes ta réponse en commentaire ci-dessous.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s